Sylvain SOUSSAN


Un musée se caractérise par le fait qu’il possède un fond. 
Les réserves du musée des nuages sont dans le fond de l’air et dans le fond de l'eau.

Climat artistique
Attaché au perpétuel mouvement qui anime les cieux,notre musée est nomade. On n'arrête pas les nuages. On ne conserve pas les nuées, on n'expose pas le ciel. On ne s'expose tout au plus qu'au risque climatique.
Aujourd'hui, l'influence de l'activité humaine sur le climat est encore posée comme une croyance. Rien n'est parfaitement démontré. Alors ? … Nous sommes dans un brouillard de données et d'analyses. L'étude des nuages nous conduit aux frontières du visible. Le musée des nuages nous invite à exercer tous nos sens pour une meilleure perception de notre environnement.

  
L'Antenne de Melle 
Comme tous les grands musées,
le musée des nuages installe des antennes à travers le monde…
La ville de Melle a accueilli la première apparition du musée des nuages sur un château d'eau.
Cette commande de la ville a été réalisée à l'occasion de la biennale de Melle 2007, dirigée par Dominique Truco : « Eau, air, terre, la sagesse du jardinier ».

 
Sylvain SOUSSAN, "L'Antenne de Melle", Le Musée des nuages, biennale de Melle, 2007. 
 Première apparition du musée des nuages sur un château d'eau.

Zones d'ombre
Ne vous exposez pas trop longtemps au rayonnements, célestes.
Recherchez plutôt les zones d'ombre.
Partez en quêtes des bonnes couvertures nuageuses.

 Sylvain SOUSSAN, "Zones d'ombre", Le Musée des nuages, Melle, 2003.
Parcours de zones d'ombre en dix stations.

Un musée de notre temps
Les conservateurs du musée des nuages sont des chercheurs aux compétences élevées. Ils s’efforcent d’extrapoler les classifications météorologiques pour débusquer les plus beaux spécimens, ou ceux qui n’entrent pas dans une grille préétablie. Une seule mission : considérer avec la plus grande attention les mutations atmosphériques, les nuées accidentelles, et leur impact sur l’environnement, mais aussi dans les medias et nos consciences.

 Sylvain SOUSSAN, "Un musée de notre temps", Le Musée des nuages,  s. d., s. l..

Un musée dans le fond 
Un musée se caractérise par le fait qu’il possède un fond.
Les réserves du musée des nuages sont dans le fond de l’air
et dans le fond de l'eau.


Nos collections sont disséminées à perte d'horizon…
… et à perte de vue par temps de brouillard.


 Sylvain SOUSSAN, "Un musée dans le fond", Le Musée des nuages, s. d., s. l..

Apprécier les effets de serres quand ils sont esthétiques
L'automobile est l'une des principales responsables
de la concentration des gaz dits « à effets de serres ».

En 1997, le musée des nuages invitait les promeneurs du parc André Citroën à admirer le ciel à travers une des plus belles vitrines que Paris ait conçu pour le ciel d'Ile de France.
Citroën, le fabricant de voitures, a quitté les quais de la Seine. Nous avions invité les piétons à visiter cette vitrine à nuages (juillet 1997).

 Sylvain SOUSSAN, "Apprécier les effets de serres quand ils sont esthétiques", Le Musée des nuages, parc André Citroën, 1997.

Sylvain Soussan, secrétaire perpétuel du musée des nuages, est à votre disposition pour vous accompagner dans vos visites. 
06 83 85 33 90
sylvain@soussan-ltd.fr
A éviter en cas d'urgence, le secrétaire est dans les nuages. 

SOURCE : Musée des nuages